UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

RENCONTRE AVEC LES ACTEURS DE LA FILIÈRE AVICOLE

Une rencontre multipartite a réuni ce jeudi 2 novembre d’un côté le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, de l’autre la Chambre Nationale d’Agriculture de Guinée (CNAG) représentée par son Président et enfin les acteurs de la filière avicole en Guinée.
Prenant la parole, le Ministre Mamoudou Nagnalen BARRY a tenu à rassurer les acteurs de la filière avicole de l’importance de leur secteur dans la politique globale de son Département.
Il est allé plus loin en affirmant que l’aviculture est le deuxième secteur prioritaire du Ministère en charge de l’Elevage. Dans la même lancée, il a levé l’équivoque sur la question de l’importation des poussins d’un jour qui a fait couler beaucoup d’encre dans les médias locaux et internationaux.
« L’importation des poussins d’un jour n’est pas interdite, cependant il y a une forte restriction pour éviter l’importation des maladies et promouvoir le contenu local. Entant que Ministère on se doit de protéger tout le monde » a t’il déclaré.
Le but de cette rencontre était de trouver des solutions au problème de réticence des aviculteurs guinéens à prendre des poussins localement, cela malgré la qualité de ceux-ci.
Un sujet d’une importance capitale que le Ministère et la CNAG prennent très au sérieux.
M. Souleymane BÉRÉTÉ, Président de la Chambre Nationale d’Agriculture de Guinée (CNAG) a pour sa part indiqué que son organe a déjà initié des discussions avec les différentes parties prenantes de la filière avicole afin d’aboutir à des solutions équitables pour tous.
Après 2 heures d’échanges et de débat , le Ministre a invité tous les acteurs présents dans la salle à consentir des efforts mutuels pour protéger toute la chaîne de valeur notamment: les éleveurs, les fabricants d’aliments, les importateurs de poussins d’un jour ainsi que les revendeurs.
Avant de mettre fin à cette séance de travail, le Président de la CNAG a convié les représentants de tous les sous-secteurs à une autre réunion qui se tiendra la semaine prochaine pour décider ensemble du sort du secteur avicole en Guinée.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn