Projet Intégré de développement pour l’ Adaptation aux changement climatique – PIDACC/ABN/

Dans le cadre de l’opérationnalisation du PASANDAD et la contribution à la mise en œuvre du PNDES, le Gouvernement guinéen a fait un appel au soutien technique et financier du Groupe de la Banque Mondiale (GBM) pour jouer un rôle central dans la mobilisation des financements nécessaires.
En réponse à cette demande du Gouvernement, le GBM a accordé un crédit de 40 Millions de dollars US pour le financement de ce Projet. Le PDAIG se concentre sur le développement de chaînes de valeur à forte valeur ajoutée.

Sa conception considère le besoin croissant pour la Guinée de transformer son agriculture en augmentant la productivité, en développant les marchés et la compétitivité et en renforçant les infrastructures.

Le PDAIG porte sur 5 chaînes de valeur, mis en œuvre dans 10 préfectures. Il s’agit du riz, du maïs, de la volaille, de la pomme de terre et de la pisciculture. Quant aux préfectures cibles, elles offrent un potentiel de développement significatif pour les filières sélectionnées. Il s’agit des préfectures de Dubréka, Coyah, Boké, Dalaba, Pita, Labé, Dinguiraye, Siguiri, Mandiana et Beyla.

L’objectif du projet est l’augmentation durable de la production et la productivité agricoles par une meilleure utilisation des ressources en eau pour l’irrigation, afin de contribuer à la sécurité alimentaire et la résilience de la population face aux conséquences du changement climatique.

  1. Augmentation de la production agricole dans la zone du projet;
  2. Désenclavement des périmètres par la réhabilitation ou la construction des pistes rurales;
  3. Réalisation des mesures environnementales en fonction des dispositions des sites (par exemple protection contre l’érosion);
  4. Conseils et accompagnements des bénéficiaires (de la production jusqu’à la transformation et la commercialisation des produits agricoles)
  1. Réhabilitation et construction des infrastructures hydroagricoles le long du fleuve Niger et ses affluents en Guinée;
  2. Réhabilitation et aménagement des pistes rurales pour le désenclavement des périmètres hydroagricoles;
  3. Mesures environnementales et de protection des périmètres afin d’assurer durablement leur fonctionnalité;
  4. Appui-conseil aux exploitants/bénéficiaires en matière de bonnes pratiques agricoles, gestion de l’eau, entretien des aménagements hydro-agricoles, approvisionnement en intrants et commercialisation des produits agricoles.

L’autorité du bassin du Niger; les populations de la zone d’intervention du projet.

Non applicable pour le moment ( le projet est encore au stade des études)

Kankan, Siguiri, Kouroussa, Kerouané, Mandiana, Faranah, Dabola, Dinguiraye et Beyla.

Durée : 5 ans

Montant

Bailleur(s)

Coordinateur

Siège

Recevez nos nouvelles

Les dernières nouvelles, articles et ressources du MAGEL, envoyés directement dans votre boîte de réception chaque mois..

Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage © 2022. Tous les Droits Réservés