Projet d’Appui au développement Agricole du pôle G (Kissidougou, Gueckedou et Macenta) – PADAG

L’objectif général du Projet d’Appui au Développement Agricole du Pôle G (PADAG) est de contribuer à la réduction de la pauvreté et de stimuler la croissance économique de la Guinée forestière.

Son objectif de développement est ‘d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle et accroitre les revenus des populations du Pôle G (préfectures de Kissidougou, Guéckédou et Macenta). Cet objectif sera atteint par l’intensification, la diversification et la valorisation des filières riz et palmier à huile en intégrant les ruraux pauvres, spécialement les femmes et les jeunes. Le PADAG met l’accent sur la mise à grande échelle des innovations efficaces ayant fait l’objet d’essais pilotes prometteurs en Guinée forestière. Ces innovations comprennent des itinéraires techniques de production et de valorisation plus performants pour les filières ciblées, mais également la professionnalisation des organisations professionnelles agricoles, des partenariats commerciaux entre interprofessions, la planification participative, l’appui à l’autonomisation des femmes et d’égalité de genre et l’entreprenariat des jeunes ruraux.

Conformément au cadre logique du DCP, la mise en œuvre des activités prévues pour l’année 2022 vise les résultats suivants par composante :
* La mise en œuvre de la composante 1, permettra l’augmentation de la production du riz local de qualité pour le marché et contribuera à améliorer la sécurité alimentaire à travers les actions suivantes:
Réhabilitation des aménagements hydroagricoles est réalisée
la Production de semences de base est réalisée et disponible
* La mise en œuvre de la composante 2, permettra l’augmentation de la production de qualité d’huile de palme et de palmiste
– le matériel génétique amélioré est disponible
– la Cartographie des anciennes plantations de Tenera (F1-F2) est disponible
– le Document d’inter culture palmier caféier/vivrier
– les bonnes pratiques pour le développement du palmier (Fertilisation organique minérale et désherbage/couverture) sont diagnostiquées et capitalisés
*La mise en œuvre de la composante 3, créera un environnement plus favorable au développement du Pôle G (mise en place des infrastructures et équipement de production agricole en faveur des bénéficiaires)
-le Référentiel des bonnes pratiques environnementales et social est élaboré et disponible
– les Pistes à désenclaver sont identifiées et réhabilitées
– Les Infrastructures post-récolte sont réalisées
– le Siège du projet PADAG/Guéckédou est réhabilité
* La mise en œuvre de la composante 4, permettra une coordination et une gestion efficace et efficiente du projet
– les biens et services (formation sur les logiciels spécifiques Comptabilité, Suivi-Evaluation) de gestion) sont acquis
– les informations sur les activités du projet sont disponibles
– Les missions d’appui et de supervision sont réalisées
– les Formations, Ateliers, Réunions sont programmés et sont réalisées
– Les salaires et indemnités du personnel du projet sont payés

La mise en œuvre du PADAG (2022-2025) est articulée autour des composantes suivantes:
Composante 1: Intensification et valorisation de la filière rizicole
Composante 2 : Relance de la filière palmier à huile
Composante 3 : Mesures d’appui au développement durable du Pôle G
Composante 4 : Coordination et gestion

Le PADAG cible au moins 40 000 ménages, soit environ 264 000 personnes représentant 28 pourcent de la population agricole du Pôle G, comprenant essentiellement les ruraux pauvres dont les femmes et les jeunes impliqués dans les activités de production et de valorisation de ces deux filières ciblées

Les modalités de la mise en œuvre du PADAG impliqueront un partenariat entre les services techniques publics déconcentrés, des organisations spécialisées, des prestataires des services et des organisations professionnelles agricoles suivant l’approche du ‘faire-faire’. Le Gouvernement a requis une assistance technique internationale pour appuyer la mise en œuvre rapide et efficiente du projet, sur la base d’une stratégie de transfert de compétences et de retrait progressif.
Partenaires
Institut de recherche agronomique de Guinée (IRAG) et PALMELITE
DNA/Centre semencier de Guéckédou
BSD Ministère de l’Agriculture
Agence Nationale de la Promotion rurale et du Conseil Agricole (ANPROCA)
Direction Nationale du Génie Rural (DNGR)
Bureau Technique de Génie Rural (BTGR)
Direction Générale du Contrôle de Qualité des Produits Agricoles
Direction préfectorale de l’Agriculture (DPA)
Ministères Partenaires et ACGPMP
Maison Guinéenne de l’Entrepreneur MGE
PLAN GUINEE
AGUISSA
MEDIA/Radio rurales

Préfectures de Kissidougou, Gueckédou et Macenta

Durée :

Montant

Bailleur(s)

Coordinateur

Siège

Site web

Recevez nos nouvelles

Les dernières nouvelles, articles et ressources du MAGEL, envoyés directement dans votre boîte de réception chaque mois..

Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage © 2022. Tous les Droits Réservés