UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

LA MINISTRE DU COMMERCE, DE L’INDUSTRIE ET DES PME REND UNE VISITE DE COURTOISIE AU MINISTRE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ÉLEVAGE

La Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, Docteur Diaka SIDIBÉ a été reçu ce vendredi 22 mars 2024 par son homologue Monsieur Félix LAMAH, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage.
La séance a démarré par les mots de remerciements du Ministre Félix LAMAH au Chef de l’Etat, le Général de Corps d’Armée, Mamadi DOUMBOUYA, suivi de son message de bienvenue à son homologue.
Prenant la parole, la Ministre en charge du Commerce, a tout d’abord exprimé sa volonté de réchauffer les relations de coopération entre les deux départements.
Mesurant l’importance du secteur agro-pastoral pour son département, Dre Diaka SIDIBÉ a mis un accent particulier sur leurs rôles communs à jouer pour le développement des deux secteurs.
Inscrite dans une politique de main tendue, la Ministre en charge du Commerce compte sur une collaboration réussie entre les deux départements sans oublier celui de la Pêche afin de relever certains défis assignés à son secteur.
Cette première séance de prise de contact et d’orientation aboutira à la mise en place d’un cadre de dialogue permanent par rapport aux différents chantiers et aux difficultés qui assaillent les deux secteurs, a laissé entendre la Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME.
D’entrée de jeu, le Ministre Félix LAMAH, a signalé l’intérêt de fixer le cap pour faire aboutir un certain nombre de projets. Dans le même esprit, il a instruit aux Secrétaires Généraux des deux départements présents, l’élaboration d’un projet d’arrêté conjoint relatif à la mise en place d’un comité permanent de concertation des ministères en charge de la Pêche, du Commerce et de l’Agriculture.
Il a par ailleurs salué les efforts déployés par les deux ministères pour une stabilité des prix des denrées alimentaires sur le marché en cette période de carême et de ramadan.
Les échanges entre les deux personnalités ont porté essentiellement sur le renforcement du partenariat qui existe déjà entre les deux entités, de la mise en place de projets agro-pastoraux durables, de l’allègement du prix du panier de la ménagère, de l’industrialisation des PME, de la réduction des pertes post-récoltes en réglant la question de la conversation et du stockage des produits agricoles sans oublier le transport des zones de production aux zones de consommation entre autres.
Cette visite de courtoisie constitue donc une étape forte pour la mise en œuvre d’un partenariat solide entre les deux institutions au profit de la Guinée et des guinéens conformément aux orientations reçues du gouvernement basés sur l’axe social, qui entend améliorer les conditions de vies des guinéens.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn