LANCEMENT DE LA DEUXIÈME ÉDITION DU PROGRAMME D’ACCOMPAGNEMENT DES CHAMPIONS AGRO-PASTORAUX (PACA)

 

Le Ministre Mamoudou NagnalenBARRY a présidé ce mardi 23 janvier 2024, le lancement de la deuxième édition du 𝗽𝗿𝗼𝗴𝗿𝗮𝗺𝗺𝗲 𝗱’𝗮𝗰𝗰𝗼𝗺𝗽𝗮𝗴𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗮𝗺𝗽𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗮𝗴𝗿𝗼-𝗽𝗮𝘀𝘁𝗼𝗿𝗮𝘂𝘅 (𝗣𝗔𝗖𝗔) à Garaya, dans la Préfecture de Forécariah.

Cette cérémonie a connu la présence massive du Maire de la commune urbaine, du représentant de la Société Top Guinée Sarl et de hauts cadres du département.
*A rappeler que cette année, la Siguicoda SA a été choisie pour présider le comité de sélection des nouveaux champions*
Cette rencontre a débuté avec le discours de bienvenue de Monsieur le Maire qui a laissé place au discours du Coordinateur.

Dans son intervention, le Coordinateur a remercié le Ministre pour sa vision de développement agricole et a également félicité le résultat des champions de l’année dernière en mettant en valeur 3476 hectares de riz et 1262ha de maïs.
Pour finir il a rappelé aux champions que les équipements et intrants seront à rembourser afin de donner la chance à d’autres guinéens d’en bénéficier.

A sa prise de parole, le Ministre a remercié le champion des champions Son Excellence Mamadi DOUMBOUYA, Chef de l’État pour son dévouement à accompagner le monde paysan.
Par la même occasion, a réitéré l’ambition du département qui est de faire du secteur agricole un moteur de croissance socioéconomique.
Plus loin, il a invité les champions à pérenniser ce programme afin qu’il perdure dans le temps. << Ce programme ne doit plus jamais s’arrêter, en 2070 on doit encore parler des champions >>.
Il a fini ces propos en souhaitant bonne campagne aux champions au nom de tout le gouvernement.

Pour cette année, 44 agro-champions dont, 37 Préfectoraux avec 2 champions dans certaines grandes zones de production céréalière et 7 régionaux sont sélectionnés en qualité de champions agro-pastoraux au titre du programme d’accompagnement des champions agro-pastoraux session 2023-2024.

L’objectif général de ce programme est de favoriser l’émergence des champions en production agricole pour contribuer efficacement à la sécurité alimentaire et la création de richesse.
Il vise également à:
👉🏾 identifier et renforcer les capacités de 44 agro-champion en structuration, élaboration de projet planification et gestion;
👉🏾 faciliter d’accès des agro-champions à 5000 hectares de terres agricoles, notamment des périmètres aménagés et domaine agricole de l’État etc…

Continue reading « LANCEMENT DE LA DEUXIÈME ÉDITION DU PROGRAMME D’ACCOMPAGNEMENT DES CHAMPIONS AGRO-PASTORAUX (PACA) »

CAMPAGNE DE LA POMME DE TERRE

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Mamoudou Nagnalen BARRY est actuellement en visite dans la localité de Timbi Madina et Timbi Touni pour le suivi de la campagne notamment après l’épisode de l’explosion du dépôt de carburant de Kaloum qui a affecté les promoteurs agricoles.

Sur place, le Ministre et sa suite ont été reçus par un groupe de producteurs de pomme de terre à leur tête, le président de la Fédération des Paysans du Fouta Djallon (FPFD), Mouss Para DIALLO. Visiblement enthousiasmé par cette visite, ce dernier a mis l’occasion à profit pour saluer davantage les efforts fournis par le Président de la République, le Colonel Mamdi DOUMBOUYA à l’endroit des producteurs à la base. En retour, il a, au nom des 36.000 membres de la FPFD, réitéré leur engagement infaillible à accompagner la politique de développement rural amorcée par le gouvernement à travers le Ministère en charge de l’Agriculture.
Fidèle à sa politique de développement filière, le département a pour la deuxième année consécutive apporté un important appui (financier et matériel) aux producteurs de pomme de terre, ce à travers la Fédération des Paysans du Fouta Djallon. Cet appui équivalant à près de 40 milliards de francs guinéens a été financé notamment à travers le Fonds de Développement Agricole (FODA) et la Chambre Nationale d’Agriculture.

A l’issue de quelques visites de champs et d’installations agricoles, le Ministre a jugé satisfaisant le niveau d’avancement de la campagne agricole en dépit des difficultés rencontrées par les paysans due à la pénurie de carburant survenue après l’explosion du principal dépôt de carburant du pays. Dans la même lancée, le Ministre a mis l’occasion à profit pour réitérer le soutien inaliénable du Chef de l’Etat aux paysans en particulier les petits exploitants, les femmes et les jeunes.

 

DEUXIÈME SESSION ORDINAIRE DU COMITÉ NATIONALE DES GESTIONS DU PESTICIDE EN GUINÉE ( CNGP-G)

 

Du 09 au 10 janvier 2024, s’est déroulée la deuxième session ordinaire du comité national de gestion des pesticides de Guinée (CNGP-G).
La rencontre a été présidée par la Secrétaire Générale du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, Mme Diallo Hawa Sylla en qualité de présidente dudit comité en présence de nombreux cadres du département.

Dans son allocution d’ouverture, la présidente du comité a au nom du Ministre Mamoudou Nagnalen Barry, remercié tous les participants pour leur présence, avant de rappeler qu’à l’instar des autres pays la Guinée dispose des textes législatifs et réglementaires phytosanitaires visant la gestion sécuritaire des pesticides.

Par ailleurs, elle a touché du doigt la
problématique liée à l’envahissement et à la distorsion réglementaire du marché des pesticides en Guinée. À ce titre, elle a exhorté les uns et les autres à fournir des efforts visant à assainir le marché des pesticides, informer les utilisateurs sur le bon usage des produits afin de protéger la santé humaine, animale, végétale et environnementale. C’est sur ces mots qu’elle a déclaré ouverte cette deuxième session du CNGP-G.

L’objectif général de l’atelier est de renforcer le fonctionnement du comité à travers une évaluation des activités réalisées par ses différentes commissions de travail.
Il s’agira spécifiquement de :
✅ Présenter les travaux réalisés par les différentes commissions;
✅ Revoir les recommandations de la 1ère session du CNGP-G;
✅ Convenir des activités prioritaires à réaliser au sein des différentes commissions;
✅ Programmer les dates et fréquences de la tenue des réunions en commission;
✅ Programmer la prochaine session ordinaire du comité.
Au vue de l’importance de la maîtrise des pesticides, la Secrétaire permanente du CNGP-G, Mme Fadima HAÏDARA, a réitéré son engagement et celle de la Direction Nationale de la Protection des Végétaux et Denrées Stockées (DNPV-DS) à adhérer et ratifier les réglementations en matière de pesticides en Guinée tout en veillant au respect de celles-ci.

 

AUDIENCE AVEC L’AMBASSADEUR DU JAPON EN GUINEE

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Mamoudou Nagnalen BARRY a reçu en audience ce Mardi 07 Novembre 2023 son Excellence l’Ambassadeur du Japon en Guinée M.KATO Ryuichi qui était accompagné de plusieurs représentants de sociétés japonaises toutes évoluant dans l’Agriculture.
A l’entame de ses propos, le Ministre a remercié le gouvernement du Japon pour l’intérêt porté à la Guinée plus particulièrement à son Département.
Après une succincte présentation du secteur agropastoral guinéen, Mamoudou Nagnalen BARRY a porté à la connaissance de ses interlocuteurs les besoins urgents du Département qui sont essentiels: la transformation et le conditionnement des produits en vue de réduire les pertes post- récolte, ainsi que les aménagements et la production de semence de qualité.
Les échanges ont au plus haut porté sur le Projet de Promotion du Riz Local (PRORIL). Ce projet est financé par le gouvernement guinéen et japonais à travers l’Agence japonaise de coopération internationale en abrégé JICA.
Evoluant dans les préfectures de Boké et Boffa, en est bien une illustration. Ce projet vise non seulement au renforcement des capacités, mais aussi à l’amélioration de la qualité et à l’accroissement du volume de production de riz locale, tout en favorisant une augmentation substantielle des revenus de ventes des Organisations paysannes ciblées.
Cet entretien qui a pris fin par une prise de photo de famille a été le lieu pour les deux parties de rappeler l’excellence des relations d’amitié et de coopération qu’entretiennent la Guinée et le Japon

RENCONTRE DE SUIVI DES TRAVAUX DE L’ABATTOIR DE KAGBELEN

Ce mardi 7 novembre, le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Mamoudou Nagnalen BARRY a reçu une équipe composée entre autres d’experts venus de la France, de l’Italie, de la Belgique, du Sénégal et des cadres de la Direction Nationale de l’Alimentation et des Productions Animales (DNAPA), de la Direction Nationale des Services Vétérinaires (DNSV), de l’Administration de Contrôle des Grands Projets (ACGP) ainsi que le représentant du bureau de contrôle dans le cadre du suivi des travaux de finalisation de l’abattoir moderne de Kagbelen.
Globalement satisfait de l’avancée des travaux, le Ministre en charge de l’Elevage a tenu à rappeler à cette assemblée de l’importance de l’achèvement de ses travaux, car pour lui, il s’agit d’une question d’hygiène et de sécurité sanitaire des populations guinéennes à tous les niveaux.
« Le projet a rencontré beaucoup de problèmes de natures diverses. Cependant, j’ai une confiance entière en l’équipe de gestion. Ce projet d’abattoir est devenu une question de défi national, il est en cours depuis près de 10 ans.
Dès l’avènement du CNRD au pouvoir, on l’a inscrit dans les projets prioritaires et nous allons tout mettre en œuvre pour finaliser cet abattoir» à t’il déclaré.
De leur côté les experts venus de l’autre côté de l’Atlantique ont rassuré de mettre leur expertise sur la table avec leur partenaire guinéen, pour faire de cet abattoir une infrastructure moderne qui répond à toutes les normes et standards internationaux.

RENCONTRE AVEC LES ACTEURS DE LA FILIÈRE AVICOLE

Une rencontre multipartite a réuni ce jeudi 2 novembre d’un côté le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, de l’autre la Chambre Nationale d’Agriculture de Guinée (CNAG) représentée par son Président et enfin les acteurs de la filière avicole en Guinée.
Prenant la parole, le Ministre Mamoudou Nagnalen BARRY a tenu à rassurer les acteurs de la filière avicole de l’importance de leur secteur dans la politique globale de son Département.
Il est allé plus loin en affirmant que l’aviculture est le deuxième secteur prioritaire du Ministère en charge de l’Elevage. Dans la même lancée, il a levé l’équivoque sur la question de l’importation des poussins d’un jour qui a fait couler beaucoup d’encre dans les médias locaux et internationaux.
« L’importation des poussins d’un jour n’est pas interdite, cependant il y a une forte restriction pour éviter l’importation des maladies et promouvoir le contenu local. Entant que Ministère on se doit de protéger tout le monde » a t’il déclaré.
Le but de cette rencontre était de trouver des solutions au problème de réticence des aviculteurs guinéens à prendre des poussins localement, cela malgré la qualité de ceux-ci.
Un sujet d’une importance capitale que le Ministère et la CNAG prennent très au sérieux.
M. Souleymane BÉRÉTÉ, Président de la Chambre Nationale d’Agriculture de Guinée (CNAG) a pour sa part indiqué que son organe a déjà initié des discussions avec les différentes parties prenantes de la filière avicole afin d’aboutir à des solutions équitables pour tous.
Après 2 heures d’échanges et de débat , le Ministre a invité tous les acteurs présents dans la salle à consentir des efforts mutuels pour protéger toute la chaîne de valeur notamment: les éleveurs, les fabricants d’aliments, les importateurs de poussins d’un jour ainsi que les revendeurs.
Avant de mettre fin à cette séance de travail, le Président de la CNAG a convié les représentants de tous les sous-secteurs à une autre réunion qui se tiendra la semaine prochaine pour décider ensemble du sort du secteur avicole en Guinée.

RÉCEPTION DE MOISSONNEUSES-BATTEUSES PAR LE PREMIER MINISTRE

Réception d’une gamme importante de moissonneuses-batteuses de dernière génération ce jeudi 26 octobre par le Premier Ministre sur l’esplanade du palais du peuple.
Il s’agit d’une commande de 232 nouvelles moissonneuses attendues graduellement avant la fin du mois de novembre, intégralement financées sur BND.
Le premier lot disponible et réceptionné aujourd’hui est composé de 12 moissonneuses, dont 3 sont dédiées à la moisson du maïs et 9 pour le riz.
Le Premier ministre, Dr. Bernard Goumou, a remercié le Département de l’Agriculture et de l’Élevage pour la mise en œuvre de la vision du Président de la République, rappelant qu’il y a eu de nombreuses commandes depuis l’avènement du CNRD le 05 septembre 2021, et que ces commandes sont livrées par lots.
« Des fois les récoltes sont très importantes, mais nous n’avons pas des machines pour récolter à temps, ce qui entraîne d’importantes pertes », a-t-il ajouté. « Tout cela vise à garantir la sécurité alimentaire de nos populations. Le ministère de l’Agriculture est entrain de mettre les bouchées doubles pour que ces machines soient réparties sur tout le territoire national, contribuant ainsi à l’amélioration des conditions de vie de nos populations, et nous devons le faire dans la cohésion », a-t-il conclu.
#RefondationVerte #CNRD #MAGEL #brandingnationaldeguinee

CÉLEBRATION DES JOURNÉE INTERNATIONALE DE L’ALIMENTATION ET DE LA FEMME RURALE

La Secrétaire Générale du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, Mme DIALLO Hawa SYLLA a présidé ce 31 octobre 2023 à Labé, la célébration de la Journée de la Femme Rurale couplée à celle de la Journée Internationale de l’Alimentation (JMA).
« Je commencerai tout d’abord par vous transmettre les chaleureuses salutations de Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Monsieur Mamoudou Nagnalen Barry. Il m’a chargé Monsieur le Gouverneur de Labé de vous remercier pour l’hospitalité et l’accueil chaleureux qui nous sommes réservés. Nous sommes réunis pour célébrer deux journées importantes pour mon département : la 43ème journée Mondiale de l’Alimentation et la journée internationale des femmes rurales. C’est aussi l’occasion de souhaiter une bonne fête à la FAO qui souffle ses 78 bougies.
Cette année, le thème est particulièrement significatif : « L’reau, c’est la vie, l’eau nous nourrit. Ne laisser personne de côté ». Cela souligne l’importance cruciale de l’eau dans notre quête pour éliminer la faim et la malnutrition, tout en insistant sur l’impératif de garantir l’accès équitable à cette ressource vitale pour tous », a indiqué la Secrétaire Générale.
Placée sous le thème :  » L’eau, c’est la vie, l’eau nous nourrit. Ne laisser personne de côté », cette journée a mobilisé les autorités administratives à tous les niveaux.
Ont également pris part à cet événement, des partenaires techniques et financiers notamment le Programme Alimentaire Mondial (PAM), la Coordination du Système des Nations Unies, les producteurs du secteur végétal, animal et les entreprises agricoles venus de l’ensemble des préfectures du pays.

COMMUNIQUÉ

Dans le cadre de la poursuite du processus électoral à la Chambre Nationale d’Agriculture de Guinée (CNA) et pour un scrutin inclusif, transparent, apaisé et accepté par tous, le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage informe les différents acteurs que l’élection des bureaux régionaux, initialement prévue le 11 septembre est reportée au lendemain, 12 septembre 2023 dans les 8 circonscriptions électorales
(régions administratives et la zone spéciale de Conakry).